MAIRIE D’EREVAN

SITE OFFICIEL

recherche élargie

Transports, gestion des déchets, développement urbain: Erevan et la RégionÎle-de-France vont développer la coopération

01.02.2019

Erevan et la Région Île-de-France vont coopérer dans le cadre des projets d’installation d’un nouveau réseau de transport, de la collecte des déchets et du développement urbain. Plusieurs détails ont été discutés lors de la réunion du premier adjoint au maire Hratchia Sargsian avec les membres de la délégation du conseil régional d'Île-de-France. Le conseiller de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Arménie chargé de la coopération et de l’action culturelle Alex Bortolan a également pris part à la réunion.

Attachant une grande importance à l'élargissement de la coopération bilatérale Hratchia Sargsian s'est dit confiant que la visite des experts de l’IAU favoriserait une solution plus efficace des problèmes dans les domaines mentionnés.

«La feuille de route signée entre Erevan et le Conseil régional d'Île-de-France prévoit un large cercle de coopération. Réformes des transports, gestion des déchets, y compris la construction d’une nouvelle décharge, certaines questions de développement urbain sont notre priorité. Je sais que dans ce court laps de temps, vous avez pu vous familiariser avec les principaux problèmes d’Erevan et les programmes mis en œuvre par les autorités municipales. Pour rendre la coopération plus opérationnelle, j'aimerais connaître l’avis des experts », a souligné Hratchia Sargsian.

Exprimant leur gratitude pour la réunion et l’entretien efficace, les membres de la délégation ont noté que cela témoignait de l'attitude particulière des autorités municipales à l'égard de la coopération.

En ce qui concerne la gestion des déchets, les invités ont indiqué que, malgré les problèmes existant dans ce domaine, la capitale les a agréablement impressionnés par sa propreté. Quant au développement urbain, ils ont souligné la nécessité d’adopter une réglementation légale supplémentaire et un plan général basé sur de nouvelles approches.

Les experts français ont également proposé de mettre en place un système général reflétant les problèmes de la ville et une stratégie globale de leurs solutions.

Hratchia Sargsian a indiqué qu’il a été prévu l’élaboration d'une base de données générale. Le premier adjoint au maire a exprimé l’espoir de mener la coopération sur un terrain plus pratique suite au bilan des résultats de la visite.

Les membres de la délégation ont mentionné que grâce aux efforts conjoints des résultats significatifs seront obtenus dans quelques années. La partie française présentera ses propositions et méthodes concernant différents domaines de l'économie urbaine. L’agenda de la coopération sera défini et un groupe de travail conjoint sera constitué dans un proche avenir.

x

Alternative content

Get Adobe Flash player